Le manifeste.

Les clivages partisans hérités des problèmes du siècle dernier ont laissé beaucoup d’entre nous étrangers à la politique : nous nous reconnaissons de moins en moins dans des oppositions devenues artificielles, qui correspondent si peu aux vrais enjeux de demain.